Création de sites internet et boutiques en ligne

jusqu'ou va la crapulerie des sphères publiques

On ne compte plus les hauts faits des instances publiques qui confirme leur profond dédain de la classe moyenne, de sa rapacité à son encontre :

- N'a t on pas récemment entendu cette décision SOUDAINE, rétroactive. On imposerait les propriétaires qui ont un terrain dont le COS n'est pas complétement exploité!!! Ainsi, le brave employé ou cadre moyen qui a travaillé toute sa vie pour avoir enfin la paix chez lui, pour avoir un beau jardin et éventuellement des perspectives d'agrandissement de sa maison se trouve, du JOUR AU LENDEMAIN, piègé par l'administration fiscale. CELA RELEVE DE LA CRAPULERIE, du hooliganisme, du racket quoi!!. Et la mesure était bien prête depuis 2 ans... seulement on nous en réservait... l'agréable surprise. Quelqu'un qui aurait ainsi travaillé toute sa vie à optimiser son organisation, son cadre de vie, son équilibre de vie, à la force de ses poignets (on connait tous ces personnes volontaires qui ont consacré tous leur temps à améliorer leur habitat), eh bien celui la doit payer. Finalement, ce sont les plus méritants, les plus volontaires, les plus capables qui doivent payer.

- un couple ayant peu de revenu, mais désirant avoir tout de même une famille de trois enfants ou plus. Ce couple achete un terrain de taille moyenne en région parisienne afin de pouvoir réserver des perspectives d'études prometteuses à leurs enfants, afin aussi de préserver les opportunités d'emploi de monsieur et/ou madame qui en ont bien besoin.... Il construit une maison toute petite pour leur premier enfants et diffère à plus tard l'agrandissement de leur maison... Eh bien leur projets - qui contribue pourtant à apporter des forces vives (des vraies) à notre pays - sont sabotés, de manière planifiée. Toute perspective, tout avenir est CONFISQUE par cette mesure célérate.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×